Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Les collections des « Métiers d’Art » de Chanel rendent chaque année hommage, depuis bientôt 10 ans, au savoir faire de 7 ateliers mis à l’honneur dans ces collections hors du temps qui échappent aux paillettes de la fashion week et nous font découvrir les richesses d’un passé oublié.

Ces 7 ateliers : Lesage (broderie), Desrues (parurier), Lemarié (plumassier), Michel (modiste), Massaro (bottier), Goossens (orfèvre) et Guillet (parurier floral) ont été rachetés par la Maison Chanel en 1997, très tôt consciente de l’intérêt de la préservation de ces ateliers au travail si raffiné.

Dans la vitrine « Byzance », Karl Lagerfeld ressuscite la puissante cité oubliée  et nous révèle la grandeur et la finesse de cette civilisation.

Le décor du fond digne d’un palais persan et le décor en fleurs dorées nous dépeignent le faste de cette civilisation perdue. Les motifs et borderies des tissus et sequins du sac rappellent les mosaïques à l’orientale. Des flacons du Parfum de la Maison Chanel de différentes tailles ont été utilisés comme décor invoquant le luxe ainsi que des épis de blé dorés, symbole même de la prospérité.

Paraîtrait-il que Monsieur Lagerfeld se serait inspiré de l’impératrice Théodora (début du VIème siècle) pour ses muses. Ancienne artiste de cirque, danseuse puis courtisane, celle-ci finit impératrice. Le destin de cette femme de pouvoir évoque probablement à Karl Lagerfeld celui de Coco Chanel. En effet, celle-ci, issue d’une famille de forains, orpheline, devient couturière, puis chantât dans les cafés avant de créer sa Maison aujourd’hui symbole de l’élégance et du raffinement à la Française.

Voyageons maintenant dans le temps… Rendez-vous à Istanbul

Halte à bord de l’Orient Express afin de découvrir cette ville ancestrale. On y retrouve plutôt des objets symbolisant la douceur des jardins orientaux. Un majestueux paon blanc, dont la traine rappelle celle de la mariée, est posé sur une cage magnifiquement ouvragée.  On aperçoit aussi deux ou trois roses des sables racontant la géologie si particulière de la Turquie. On retrouve enfin des lampes à huile et des senteurs rares dans de délicats flacons ainsi qu’un tambûr (genre de Sitar Persane).

Publicités