Mots-clefs

, , ,

Pour ses vitrines de Noël, le BHV a choisi le thème du cirque, d’apparence décalé, mais déjà largement exploité cette saison (Manoush en Novembre et Petit Bateau en Octobre). Le cirque est un bon prétexte pour créer des tableaux ludiques, colorés. Un thème plutôt innatendu pour Noël et qui permet à l’enseigne d’exprimer toute la variété de son offre, puisque chaque vitrine présente les produits d’un étage du grand magasin : prêt-à-porter femme, décoration, multimédia, jouets, cosmétiques…

Des saynètes espiègles où le Père Noël joue à la Wii avec un grizzly, ou devient le Monsieur Loyal d’un cirque étrange composé de jeunes femmes qui attendent sur leur tabouret de dressage pour exécuter un saut périlleux dans un anneau de feu (heu pardon, de néon!). Les personnages s’expriment littéralement par l’intermédiaire de bulles, devenues caractéristiques des vitrines du BHV.

Le BHV exprime ici son positionnement par rapport aux autres grands magasins parisiens. On est loin des vitrines sages des Galeries Lafayette ou des tableaux statiques du Printemps. Celà prouve que l’on n’a pas besoin besoin d’animer littéralement sa vitrine pour donner du mouvement. En parallèle de ces vitrines, « Noël Circus » au BHV se décline sur tous les supports de communication : logo, affichage, animations, expositions. La cohérence est parfaite avec des vitrines intérieures qui filent le thème,  jusqu’à la marraine de l’événement en la personne d’Olivia Ruiz.

 

Publicités