Mots-clefs

, ,

Pour Noël, les vitrines du 24,Faubourg font preuve d’audace en affichant des couleurs et des ambiances printanières alors que la neige refroidie le pavé parisien.

 

Leïla Menchari associe le peintre newyorkais Timoty Martin et le pâtissier Pierre Hermé pour donner vie à des tableaux fantasmagoriques, dignes d’Alice au Pays des Merveilles ou du Marie Antoinette de Sofia Copola : des animaux peints dans un style naïf se sont donnés rendez-vous pour un goûté féérique au milieu des fleurs colorées. Le thème des vitrines est repris sur la devanture : un cheval bariolé visible de loin orne le bâtiment. Si on reconnaît bien là la patte du légendaire style de Leïla Menchari, celui-ci se veut original : exit l’ostentation cossue des palais de Carthage ou les bestiaires réalistes de la savane. Cette fois, c’est bien l’imaginaire onirique qui prédomine pour ces vitrines qui s’adressent aussi bien aux adultes qu’aux enfants.

Hermès, 24 Faubourg Saint Honoré 75008 Paris

Publicités